fbpx
Imprimer

Dans un Stade de Genève bouillant, les Grenat terrassent le FC Bâle au terme d’un match plein.


« Ce soir j’ai vu des lions ». Alain Geiger en conférence de presse a tenu à souligner la performance extraordinaire de ses joueurs après la victoire contre Bâle. Il faut dire que les Servettiens ont vécu une rencontre d’une rare intensité samedi soir au Stade de Genève. Appliqués et engagés dans les duels, ils ont parfaitement répondu au défi physique proposé par les Rhénans. Un exemple pour illustrer l’âpreté de cette confrontation ? Les trois cartons jaunes brandis aux Grenat par M. Karim Abed entre la 21e et la 36e minute. Cette saine agressivité est une des clés de la victoire genevoise.

L’entame de match a été parfaite : 7e minute de jeu, Tasar déboule à grandes enjambées et adresse une merveille de centre pour Stevanovic au deuxième poteau. La tête piquée du Bosnien est parfaite, c’est 1-0 pour les Grenat et la folie dans le Stade de Genève. Les hommes d’Alain Geiger ont des balles de 2-0 dans la foulée mais Jonas Omlin, brillant lors de cette rencontre, met son veto sur une frappe de Stevanovic, en position idéale, puis sur Tasar qui reprend de la tête un centre de l’ailier bosnien.

Le temps fort des Genevois est passé. Bâle sort la tête de l’eau et se procure une première occasion sur un coup-franc d’Alderete qui trouve la barre de Frick. Les meilleures possibilités bâloises sont en début de seconde période. Ce sont les attaquants servettiens qui vont se muer en sauveur. Wüthrich, puis Kyei sauvent sur la ligne des tentatives adverses. Frick réalise une grosse parade sur une tête rhénane.

Les Grenat ont laissé passer l’orage et vont finir le match en boulet de canon. Omlin, encore lui, détourne en corner une tête de Kone rentré pour la fin de match puis dans la foulée Tasar allume le poteau du portier bâlois. Le ballon revient sur Stevanovic qui reprend le cuir comme il peut mais bute à nouveau sur le deuxième gardien de l’équipe nationale. La délivrance intervient en toute fin de rencontre pour le SFC. Park, servi par Cognat, adresse un centre pour Stevanovic qui voit son contrôle repoussé par Omlin à nouveau. Le ballon arrive sur Kone qui ne se fait pas prier et inscrit le 2-0, premier but en Super League pour l’attaquant ivoirien.

Après YB, c’est donc au tour du FC Bâle de mordre la poussière à la Praille. Avec ce troisième succès consécutif et 21 points au compteur, les Grenat se déplaceront à Lugano dimanche prochain avec la ferme envie d’enchaîner.

La galerie photos de la rencontre