fbpx
Imprimer

Les Servettiennes écartent des Tessinoises tenaces et se qualifient pour les demi-finales de Coupe Suisse.


Ce troisième déplacement au Tessin de la saison s'annonçait comme un faux match facile pour Servette. Ce fut effectivement le cas. Si le score final reflète bien la domination Servettienne, il a fallu du temps pour porter la marque à trois buts, tant les Grenat se sont cassées les dents sur une baraka typique des matchs de coupe. 

Articulées dans une composition très offensive, les joueuses d'Eric Sévérac commencent le match tambour battant, avec un poteau de Maendly et des frappes de Jakupi et Lagonia. Il faut treize minutes à la défense de Balerna pour commettre son première impair décisif en déséquilibrant Sarrasin dans les 16 mètres. L'arbitre siffle logiquement penalty, que Léonie Fleury s'empresse de transformer. Après le but, les Servettiennes se procurent une grosse occasion par Jakupi puis relâchent un peu leur emprise sur le match, même si Maeva Sarrasin enchaîne les déboulés côté droit. Avant la mi-temps, les Grenat s'infligent leur plus grosse frayeur du match, après un ballon perdu plein axe dont l'attaquante du SCB ne profite pas.

La deuxième mi-temps débute sur les mêmes bases : le jeu se développe exclusivement dans la moitié de terrain offensive de Servette, qui ne se procure pas pour autant d'occasions mirobolantes. De nombreuses frappes peuvent être décochées, mais à chaque fois la défense gène ou la gardienne se met en valeur. C'est finalement sur un coup de pied arrêté tiré devant le but que les Genevoises se donnent de l'air. Parti du pied de Paula Serrano, le ballon traverse une forêt de jambe et trompe la gardienne sans être dévié (75'). Dix minutes plus tard, Sarrasin inscrit le troisième. Bien servie par Felber, la capitaine des Grenat tente un centre-tir qui lobe la gardienne et finit sa course dans la lucarne opposée (85'). L'arbitre met un terme à la partie dès les 90 minutes écoulées, sans ajouter de temps à ce match dont les enjeux sont déjà scellés. Sans s'être montré sous son plus beau jour, Servette a été digne de son statut et, de leur côté, les joueuses de Balerna ont offert une prestation solide et solidaire pour boucler leur épopée.

Les Servettiennes sont ainsi à deux matchs d'un titre national, et disputeront fin mars la deuxième demi-finale de Coupe Suisse de leur histoire. Ce sera face à Bâle, YB, déjà qualifiés, ou entre Zürich et Thoune, qui s'affrontent demain. À noter que, grâce à sa défense qui n'aura douté qu'une seule fois, le Servette FCCF passe son quatrième tour sans encaisser de but. Il s'agit aujourd'hui de la seule équipe à n'avoir pas encaissé dans cette édition de la Coupe.

Le Servette FCCF tient à remercier les supporters grenat qui se sont déplacés au Campo Comunale de Balerna et qui ont fêté comme elles le méritaient nos joueuses.

Le week-end prochain, les Grenat recevront GC, samedi à 16h au Stade de Florimont, à Lancy. Face aux avant-dernières de LNA, elles pourraient en cas de victoire s'assurer de passer l'hiver en position de leader.