fbpx
Imprimer

Invaincues depuis trois mois et leaders depuis presque deux mois, les Servettiennes doivent défendre cette position chez leurs dauphines.


Le deuxième tour a commencé depuis trois matchs déjà, mais tout laisse à penser que c’est ce week-end que débute la deuxième phase de la saison servettienne. Tombeur du FC Zürich (3-2) et dominateur contre Bâle (2-2) à domicile, les Grenat devront dès samedi renouveler leurs performances, à l’extérieur cette fois. Au Heerenschürli, il sera impossible de miser sur la surprise, car ce sont bien les championnes en titre, avec leurs trois points de retard, qui seront dans la position du chasseur. C’est à Zürich, avec une victoire (1-0) face à GC, que le Servette FCCF est devenu leader fin septembre. Il y retourne donc avec l’ambition de consolider cette position.

Zürich compte 22 points en 9 rencontres, grâce à 7 victoires et un match nul. La défaite à Balexert reste donc le seul échec des Zürichoises depuis le début de la saison. Un rythme impressionnant qui est calqué sur celui des précédentes saisons, puisque le FCZ a terminé les quatre derniers championnats avec une seule défaite au compteur. Samedi, Servette pourrait donc devenir la première équipe depuis YB en 2011 à battre deux fois dans la même saison les doubles championnes en titre. Les joueuses d'Ivan Del Santo restent, comme Servette, sur une série de 4 victoires, à l'occasion desquelles elles ont inscrit 18 buts. Cette puissance de frappe offensive s'explique notamment par la présence de Fabienne Humm, meilleure buteuse du championnat avec 11 buts.

Ce match est d'autant plus crucial pour le FCZ qu'elles enchaîneront directement en jouant deux matchs en trois jours contre le FC Bâle, qui complète le trio de tête avec quatre points de retard sur Servette et un sur Zürich. Dans 10 jours, la situation au sommet de la LNA pourrait s'être décantée ou être parfaitement relancée. À Servette d'en tirer profit.