fbpx

Pour la première journée de 2e ligue interrégionale, les Grenat ont battu le FC Veyrier Sports, deuxième l’an passé. Ce match très serré s’est décanté en leur faveur en fin de match.


Pour le premier match sous la houlette du nouvel entraîneur Adrian Ursea, les M21 du Servette FC recevaient à Balexert le FC Veyrier Sports. Les Veyrites avaient terminé deuxièmes avec 49 points la saison passée, soit quatre rangs et sept points devant la réserve servettienne. Cependant, en ce début de championnat, la forme privilégie les jeunes pousses grenat, qui ont repris l’entraînement au complet il y a un mois. Partis sur un bon rythme et dangereux lors des dix premières minutes, les coéquipiers d’Andrea Maccoppi ont ensuite peiné à s’offrir de vraies occasions. Leurs adversaires eurent quelques possibilités de frappe, mais aucune ne fut cadrée. Les Servettiens ont plus touché le ballon durant l’ensemble de la première mi-temps, mais on ne peut toutefois pas dire qu’une équipe ait globalement dominé l’autre.

Au retour des vestiaires, les Servettiens prennent doucement l’ascendant sur leur adversaire. À la 52e, Alban Ajdini se fraye un chemin dans la défense adversaire mais son tir passe au-dessus. Quelques minutes plus tard, il touche de la tête mais manque encore le cadre de peu (60’). Ricardo Azevedo, très en vue dans le cœur du jeu, enchaîne avec une frappe puissante mais trop enlevée (63’). Les Servettiens pèsent plus offensivement et, sur un corner, Mathis Magnin reprend d’une aile de pigeon alors que le gardien s’est raté dans sa sortie. La balle s’envole, revient dans les pieds d’un Grenat qui reprend. Le ballon se dirige vers la lucarne quand un défenseur sauve sur la ligne, de la main. Carton rouge et penalty, dont se charge Magnin avec succès (71’). Libérés par cet avantage et aidés par la supériorité numérique, les M21 diversifient leurs approches offensives. Glodie Tamfutu s’essaie au tir de loin et inscrit le 2-0 sur un splendide extérieur du pied qui trouve la lucarne du premier poteau (74’). Les Servettiens vont encore inscrire un troisième but sur une percée de Matteo Regillo qui dribble le gardien mais voit son tir contré par un défenseur bien revenu. Ricardo Azevedo a suivi et finit le travail (84’). Ce score de 3-0 est un peu flatteur par rapport à la physionomie du match, mais il récompense une prestation sérieuse de bout en bout des coéquipiers de João Castanheira, qui n’a quasiment rien eu à faire.

La réaction du coach Adrian Ursea

"J’aimerais souligner le fait qu’on a joué une équipe qui pour moi est parmi les plus fortes de ce niveau. Ils sont entraînés par une personne pour qui j’ai beaucoup de respect parce que c’est un entraîneur très intéressant qui dispose bien son équipe sur le terrain, donc ça n’a pas été chose facile. Je pense qu’on a su profiter un peu du fait qu’ils sont dans une période un peu plus délicate pour eux car c’est des clubs qui n’ont peut-être pas encore tout leur effectif à disposition. Nous, on a essayé de mettre en application ce sur quoi on travaille déjà depuis quatre semaines, même si on est encore très très loin de ce qu’il devrait y avoir.

Les objectifs de la saison, c’est juste de progresser, tout simplement. Il n’y a pas d’objectifs chiffrés, le but c’est de réussir à instaurer un vrai état d’esprit de ce que ça voudrait dire, être futur professionnel. Il y a des objectifs de performance, ça oui, mais pas d’objectifs de résultat.

Au-delà des trois points aujourd’hui, il y a des choses satisfaisantes au niveau de la performance, mais aussi d’autres choses qu’on doit améliorer. Il y a un énorme chantier devant nous, qu’on va s’attacher à corriger d’ici les semaines à venir."

Servette FC M-21

En 4-1-4-1 : Castanheira (C) ; Monteiro (70’ Golay), Vouilloz, Magnin, Wieland ; Maccoppi ; Ajdini (80’ Oliveira), Guerin (70’ Martial), Azevedo, Bendimered (64’ Regillo) ; Tamfutu